Rechercher
  • Graine de Karma

Y aura-t-il un après Covid pour Graine de Karma ?

Un peu comme BFM TV, j’ai volontairement mis un titre un peu accrocheur, afin que la curiosité, je l’espère, vous amène à lire les lignes suivantes. Elles sont rédigées à cœur ouvert, en toute transparence, comme cela a toujours été le cas dans nos échanges, et comme cela le sera toujours, et ce quel que soit le sujet.

Le sujet d’aujourd’hui concerne la poursuite de Graine de Karma.

A l’ouverture de cette adresse, les tarifs proposés ont été calculés en sondant ce qui se faisait dans la proche banlieue d’Amboise… et cela a été une erreur. Après un an d’activité, je m’en rends un peu plus compte à chaque mois qui passe. Car tout ce qui se fait en proche banlieue, se fait dans le cadre associatif. Des cours dispensés dans des salles municipales, des salles polyvalentes, accueillant de multiples activités, où chacun amène son matériel.

Il s’agit de deux expériences autant différentes qu’incomparables, dont les coûts fixes et les taxes payées à l’État vont du simple au triple. Là aussi, incomparable.

En offrant un véritable studio de yoga à la ville d’Amboise, c’est un nouveau lieu qui a vu le jour. Une nouvelle définition de l’expérience yoga, nécessairement teintée de ma personnalité. C’est le sens que j’aime donner à mon travail, c’est la raison d’être de ce lieu.

Depuis l’ouverture en mai 2019, l’activité du centre ne me permet pas de me verser de salaire. Cela était bien évidemment prévu, comme pour toute activité qui démarre, il faut du temps. Ce qui n’était pas prévu, et pour personne, c’est la -très- longue fermeture due au Covid-19. Là où je pensais commencer à envisager (tout ça est tellement hypothétique !) de premiers petits salaires à partir de septembre 2020, je me retrouve à envisager une fermeture, pure et simple…

Impensable. Non. Pas après toute l’énergie que j’ai mis dans ce projet, pas après toutes ces belles réalisations, pas après vous avoir retrouvé(e)s chaque semaine un peu plus nombreux-ses dans cet espace sorti de mon imagination, qui a pris vie grâce à (et pour) vous toutes et tous. Je n’ai jamais eu la prétention d’ouvrir une adresse comme Graine de Karma pour faire fortune. Avoir un commerce aujourd’hui est sans doute le plus long chemin pour y arriver ! Je souhaite simplement, et avec humilité, pouvoir faire ce que j’aime, partager, échanger, et contribuer, à ma mesure, à faire de ce monde un endroit un peu plus doux, un peu plus joyeux, un peu plus lumineux.

Ainsi, afin que nous poursuivions l’aventure ensemble, une nouvelle grille tarifaire a vu le jour. Elle a été établie au plus juste pour vous, pour votre pratique, pour moi, pour mon travail, entre la cohérence du prix d’un cours de yoga dans un studio de province, et l’ajustement nécessaire à la poursuite pérenne de l’activité. Je ne parle même plus d’envisager un salaire, oh ça non, je vous tiendrai au courant, probablement à la fin du premier semestre 2021 (et on boira l’apéro pour fêter ça !). Je parle simplement de pouvoir continuer à faire ce que j’aime en assumant les charges et les taxes, auprès de vous toutes et tous que j’estime tellement et qui me permettez de m’exprimer à travers ce qui me passionne et vibre si fort en moi. Ce réajustement tarifaire était initialement prévu pour le mois de septembre. Avec l’épisode que nous venons de traverser, je fais le choix de l’anticiper de quelques semaines.

Je profite de ce petit mot pour remercier du fond du cœur, toutes celles et ceux qui ont contribué à la cagnotte participative mise en place pour les cours en ligne proposés depuis le début du confinement. Vous n’imaginez pas toute l’aide que toutes et tous, ensemble, m’avait apportée. Sans ça, l’avenir du centre serait passé de « compromis » à « impossible ». Alors merci, MERCI, je n’ai même pas les mots, d’avoir rendu la poursuite de ce beau projet réaliste, merci de me permettre d’envisager un « après Covid ».

Mention spéciale également pour tous vos messages, vos mails, vos photos, vos commentaires sur les réseaux, grâce auxquels nous avons gardé le contact, grâce auxquels vous m’avez amené du soleil quotidiennement dans une période parfois un peu compliquée.

Il est dans ma nature profonde de garder le sourire et de rester optimiste. Ce n’est pas une image de façade, il s’agit là de la personne que je suis, intrinsèquement.

Sachez que j’ai vécu cette période de confinement comme un excellent exercice me permettant de me renouveler, de proposer de nouvelles choses, prendre du recul, et de sortir de ma zone de confort (coucou les vidéos !). Je me sens aujourd’hui plus forte, et plus déterminée que jamais.


Je n’envisage pas une seule seconde une fermeture. J’ai mis les bouchées doubles ces dernières semaines afin de vous proposer un deuxième semestre 2020 plein de beaux rendez-vous, autour de thématiques riches, variées, nourrissantes. Toute mon énergie, ma volonté et ma détermination sont mobilisées pour faire vivre ce lieu encore longtemps, très longtemps. Vous avez tant de beaux moments à y vivre, et nous avons tant de belles choses à partager ensemble !

Je vous en dis plus dans les jours à venir : planning des ateliers et nouveaux rendez-vous mensuels, que du bonheur :)


A l'heure où j'écris ces lignes, le gouvernement n'a pas encore communiqué le cadre concernant la reprise d'une activité collective en salle comme le yoga. C'est un peu le jeu des devinettes, je passe mon temps à avancer dans le brouillard en organisant un agenda qui change au grès des interventions gouvernementales...

Dès que des informations pertinentes seront diffusées, accompagnées d'une date de réouverture fiable, vous serez bien évidemment les premiers au courant (avec un encart XXL sur la page d'accueil du site, et des hélicos qui tournent partout au dessus d'Amboise pour annoncer la bonne nouvelle).


En attendant de se retrouver autour du tapis, prenez soin de vous, restez prudents et souriez, souriez, souriez !


Affectueusement,


Camille




222 vues4 commentaires

©2019 by Graine de Karma